Menu
Menu

L’escalier Céleste

Au beau milieu du plateau de Marha, entre Goulmima et Erfoud, se trouve un des joyaux de l’art contemporain architectural : L’Escalier Céleste, la Spirale d’Or et la Cité d’Orien. Il s’agit de trois sculptures monumentales construites par l’artiste Hanssjörg Voth, appelé par les locaux l’Allemand.

Au milieu de nulle part et sur plus de 20 ans, l’artiste concevra en étroite collaboration les artisans locaux, ses œuvres les plus magistrales, inspirées du monde céleste. Un univers mystique certes difficile d’accès, mais qui vaut amplement le détour. 

De grandes œuvres de l’humanité 

La première œuvre de la série est l’Escalier Céleste, construite entre 1980 et 1987. Il s’agit d’un escalier gigantesque sous forme d’un triangle, haut de 16 mètres. L’œuvre compte 56 marches, et ses parois latérales se rétrécissent progressivement jusqu’à former une fente verticale au sommet. La bâtisse prend ainsi la forme d’un observatoire des phénomènes célestes, et ses marches relient la terre et le ciel. 

L’Allemand poursuivra son projet en construisant entre 1992 et 1997 la 2ème œuvre, baptisée la Spirale d’Or. Construite selon Phi le Nombre d’Or, il s’agit d’une rampe de pierre de 260m, qui part du sol pour atteindre 6m de hauteur. Elle conduit au sommet de la spirale, où se trouve un escalier en colimaçon de cents marches, menant au fond du puits, cœur de l’édifice. Vu du ciel, la Spirale d’Or prend la forme d’une coquille de Nautile, emblème de la perfection géométrique.  

La dernière œuvre de la série, et sans doute la plus emblématique, est la Cité d’Orien, conçue entre 1998 et 2003. Des tours rectangulaires en pisé, qui représentent à l’identique les sept étoiles les plus visibles de la constellation d’Orien. Avec le même nombre d’édifices que d’astres et les mêmes dimensions calculées au prorata, l’œuvre est une projection miniaturisée de la constellation, qui reprend avec précision la taille, l’éclat et l’emplacement de chaque étoile. La cité est donc un observatoire permettant de suivre la course des astres. Aussi, l’une des plus hautes tours contient également des marches menant vers un puits. 

Comme une apparition céleste dans le désert 

Grand adepte du Land Art, Voth s’est laissé guidé par son amour du monde céleste pour la réalisation de ces œuvres, aussi grandioses que poétiques. Elles seraient la concrétisation de son rêve de relier la terre et le ciel.  L’artiste s’est aussi inspiré des traditions locales et de l’environnement désertique des lieux. Les édifices ont tous été érigés selon les préceptes de l’architecture locale, et ont en commun la présence des puits, symboles de la survie dans le désert.

CultureEn quelques joursEn une journéeFamilleInstagramMuseeUn grand weekend sur mesure

Le saviez-vous?


Au départ, l’artiste voulait donner vie à son œuvre en Espagne. Déçu de ne pas avoir trouvé de terre favorable à son projet, il part en voyage au Maroc pour se reposer. Lors d’une excursion en 4X4 dans les environs du Oasis Fezna, il découvrit les paysages sans fin de la plaine de Mahara et eut une illumination : c’est le cadre idéal pour son œuvre ! Il s’installa donc dans la région, et y construisit une des œuvres majeures dans le monde du Land Art.

Vous aimerez aussi


Prestataires de services



Auberge Sahara

Hassi labiad Merzouga 06.62.19.12.55
Palais des Dunes

Tanamouste cr de Taous 06.62.19.12.48
Hotel Tafilalet

Bv. Mly Ismail Bd 44 Erfoud 05.35.57.65.35
Chez Tonton

Merzouga 06.66.66.04.61
Dar El Janoub

Hassi labiad , Merzouga 05.35.57.78.52
Desert Villa

ksar merzouga 06.72.14.71.65
Hotel Salam

Av.Mly Ismail/Route de Rissani Erfoud 05.35.57.66.65
05.35.57.64.25
Palais de Desert

route de jorf bp 30 Arfoud 05.35.57.82.91
Camping Tifina

CT Aarab sebbah ziz à la sortie d'Arfoud vers Rissani 06.62.76.13.43

Découvrez le guide de la région Draa Tafilalet

Visit Draa Tafilalet Logo Supported by ONMT

Liens rapides

Newsletter

Restez informés de l'actualité touristique à Drâa Tafilalet

Copyright 2022 Ce site est géré par Le Conseil Régional du Tourisme Draa Tafilalet